Sal

L’Ila do Sal, c’est l’île la plus plate de tout l’archipel où le Monte Grande, de 406 mètres, est sa plus haute altitude. L’île à 216 km2, et son extension maximum est de 30 km dans le sens nord/sud et 12 km dans le sens est/ouest. Son nom est dû à l’existence de salines dont l’exploitation et l’exportation ont favorisé le développement.
Avec la construction de l’Aéroport international, au milieu du XXe siècle, l’économie de l’île de Sal s’est développée, sa population a augmenté et le tourisme s’est amplifié de façon significative. La population dans la dernière décennie a presque doublé et elle est aujourd’hui la seconde du pays en incidence urbaine (environ 89 %).C’est une île très stérile avec une érosion accentuée et des conditions climatiques très arides.
Mais l’aspect desséché ne doit pas être pris en compte, car l’enchantement de l’île de Sal se fait sentir à partir du moment où on entreprend le voyage dans le sud de l’île. La plage de sable blanc de Santa Maria et une mer propice à la détente et aux sports nautiques les plus variés, subjuguent immanquablement les arrivants. Il existe d’autres endroits qui font de l’île de Sal un point touristique par excellence.

Comment y arriver
L’Aéroport international Amilcar Cabral accueille des vols de l’Amérique du Nord, de l’Amérique du Sud, de l’Europe et d’Afrique. De l’île de Sal partent des vols directs pour les îles de Sao Vicente, Sao Nicolau, Boavista et Santiago.Le port de Palmeira accueille des bateaux de plaisance.

© 2019: Au Cap-Vert | All right reserved: D5 Creation | aucapvert.com: WordPress